Facteurs associés à l’utilisation du cannabis à des fins thérapeutiques et évaluation de ses effets sur les symptômes de la sclérose en plaques en France et en Espagne

2020-09-22T07:44:45+00:00 September 21st, 2020|Featured, Publications|

  • Présenté au congrès de l’Association française des entreprises de la recherche clinique (AFCROs) (2020)

  • Collaborateurs : INSERM, SESSTIM, IRD, ORS

  • Auteurs : Damien Testa, Lise Radoszycki, Tangui Barré, Perrine Roux, Patrizia Carrieri, Camelia Protopopescu

Alors qu’en France la possession et la consommation de cannabis est une infraction pénale, la législation espagnole autorise la consommation et la culture privée du cannabis. Même si certains produits pharmaceutiques à base de cannabis ont une autorisation de mise sur le marché dans les deux pays, seuls les patients en Espagne y ont accès. Malgré ces différentes législations, les patients atteints de maladies chroniques utilisent le cannabis sous différentes formes, « naturelle », transformée, autorisée ou non, à des fins thérapeutiques.

Objectifs :

  • Identifier les caractéristiques des patients atteints de sclérose en plaques (SEP) qui utilisent déjà le cannabis pour des objectifs thérapeutiques.
  • Evaluer l’effet du cannabis sur les symptômes de la SEP perçus par les patients.
  • Identifier les facteurs associés à l’utilisation du cannabis, en comparant les résultats entre les deux pays ayant des législations différentes : France et Espagne.